Archives mensuelles : janvier 2016

pause surréaliste 8

deux équipes de criquets nomades s’affrontent en hockey sur glace à la vanille fondue sur le toit végétalisé d’une tour infernale dans l’une des îles des Cyclades dont l’économie circulaire est égale au produit du diadème de la princesse de Clèves par le nombre de pies qui bavardent en langue des cygnes sous la voûte céleste qui contient des myriades et myriades d’étoiles de mer qui se reproduisent le premier lundi de chaque mois en mode recto verso au fond de la piscine olympique des derniers jeux d’hiver du Sahara que la caravane du tour de France traverse de long en large et de haut en bas mais les cyclistes mécontents de tourner en rond renoncent aux astéroïdes qui abritent tant d’héroïnes de l’antique iniquité si diamétralement opposée aux valeurs de la république des idées neuves et d’occasion dont la cote arguée par de drôles de gus bouscule les agences de notation créées par des financiers qui jettent de la poudre aux yeux et de la poudre d’amandes sur les peuples nomades de criquets qui ne sont plus ok pour s’affronter sur les toits d’ardoise du monde

Bernard B

pause surréaliste 7

le petit prince sans rire vient de quitter le ballon dirigeable dans le sens inverse des aiguilles d’une montre dessinée par une Alice émerveillée par l’atterrissage en douceur d’une laine de mouton de la planète des singes dont le mercure monte si haut dans les sphères dominantes qui ne dominent pas toujours la situation sur la carte du menu fretin des misérables du seizième arrondissement de la ville des paris perdus le jour d’après la nouvelle vague sur laquelle surfe le bel ami qui est le tombeur de ces dames de nage indienne Cheyenne mais c’est une autre paire de Comanches que d’aller cueillir la fleur et de ne pas l’emporter au paradis fiscal où l’argent est roi sans reine mais surtout sans petit prince dont la chevelure d’or coûte les yeux de la tête d’une épingle à cravate que porte l’allumeur des réverbères qui s’allument toujours autour de minuit afin d’empêcher les girafes picoleuses de glisser sur une peau de banane ou de se coincer la tête dans les caténaires qui alimentent le tramway nommé désir au fin fond du Tennessee à métal hurlant que les humanoïdes anciennement associés utilisent pour couper court à toutes les histoires extraordinaires d’une ville de la rive gauche du Pô nichée entre deux cratères de la lune de miel d’abeille qui butine une fleur de java appelée aussi île du millet recueilli avec impatience par ses glaneuses

Bernard B

pause surréaliste 6

au dernier étage d’une tour carrée des îles Shetland un éléphant de mer joue aux échecs avec une amazone de turbulence au teint lumineux par intermittence et au regard perçant à contre-jour mais cette cavalière qui ne supporte pas l’échec monte sur ses grands chevaux puis sur un mustang qui se prend pour le roi du monde alors la reine d’Amazonie va finir par mater ce roi qui se meurt de manière si absurde alors même que la plupart de ses sujets qui ne sont habituellement que des pions décident de bouleverser l’échiquier politique d’emprunter la diagonale du fou et de jouer la divine comédie de boulevard le long duquel des réverbères diffusent des perles de pluie qui glissent si bien sur la peau d’albâtre de l’amazone libre de ses mouvements dont l’onde limpide se propage d’une case à l’autre au grand dam de l’éléphant de mer qui n’a pu sauver son roi et l’extirper de la machine à laver les cerveaux cousus de fil blanc puis enfin les deux joueurs quittent la partie descendent les escaliers de la tour carrée et franchissent une nouvelle frontière entre rêve et réalité entre deux états d’âme

Bernard B

pause surréaliste 5

deux méduses callipyges qui viennent de passer un séjour tamisé en Patagonie britannique descendent de l’aéronef à voile austronésienne pour participer à un grand tournoi de golf sur le Mont Blanc plus blanc que la blancheur de l’australopithèque des villes tentaculaires du Sud de l’Antarctique que Paul et Virginie ont découvertes en l’an mille après Robinson Crusoé précisément un vendredi or sous les limbes du pacifique jardin d’Eden l’australien de la pinacothèque médusé par la balle de golf qu’une des deux métazoaires a catapultée dans l’océan indien s’adonne alors à ses deux passions favorites en l’occurrence la pêche aux sirènes au large des côtes de Terre-Neuve puis la culture des pommes de terre dans les jardins de l’Académie française qui n’en finit pas de pérorer sur le point de suspension hydropneumatique ou sur le point G qui se situe exactement sur l’hypoténuse entre les points F et H et alors même que l’austral épicurien tente d’arrondir les angles les deux méduses calées en gymnastique acrobaltique mesurent à l’aide d’une pige le niveau de la mer Égée entre les îles flottantes Lesbos et Andros sans craindre aucunement la déconfiture de fraises des quatre-saisons dont Vivaldi se délecte impunément à l’ombre des jeunes filles en fleurs qui viennent de passer un séjour tamisé en Patagonie britannique

Bernard B